Un Belge au Vendée Globe 2020

Depuis son plus jeune âge, le skipper belge, Denis Van Weynbergh, rêve de participer au Vendée Globe, une course en solitaire à la voile, sans assistance et sans escale, autour du monde sur un voilier de 60 pieds.
Ce véritable « Everest des Mers » se déroule tous les 4 ans et dure entre 75 et 100 jours. Le Vendée Globe démarre des Sables d’Olonne et fait une grande boucle qui descend le long de l’Afrique, tourne autour de l’Antarctique, remonte ensuite le long des côtes d’Amérique du Sud avant de revenir à son point de départ.
Aucun Belge n’a, à ce jour, terminé cette course. S’il y parvient, Denis sera donc le premier en 2021 à franchir la ligne d’arrivée ! Pour ce faire, durant 2 années, le skipper va se préparer et participer à différentes courses qui iront du Brésil, aux États-Unis, en passant par la Grande-Bretagne et la France (Bretagne). Denis peut déjà se targuer d’avoir un palmarès impressionnant à son actif et compte quelque 60 000 milles parcourus. Il est donc prêt à relever ce nouveau challenge fin 2020.
Pour pouvoir participer à cette sublime aventure, Denis cherche des partenaires pour l’accompagner tout au long de cette épopée. Il a donc créé son nouveau concept de communication originale: EYESEA. Son objectif? Vendre 250 photos d ’iris personnalisés qui formeront ensemble un iris géant sur les voiles du bateau lors du Vendée Globe.
Le nom EYESEA est un jeu de mots entre « I see » (« Je vois » en anglais) et « Eye » et « Sea » (« œil » et « mer » en anglais). Le but est que votre regard, votre œil, fasse le tour du globe en vous offrant une fenêtre sur le monde. Cette iris géant sera une véritable œuvre d’art issue d’un processus collaboratif et participatif, qui naviguera sur tous les océans de la planète.
Denis Van Weynbergh

Le projet

Pour financer sa participation au Vendée Globe, Denis a réfléchi à un concept de communication originale: le projet « EYESEA ». L’objectif est de proposer aux partenaires d’acquérir l’une des 250 photos d’iris personnalisés qui formeront ensemble un seul iris géant sur les voiles du bateau lors de la course du Vendée Globe. Le concept est de créer une œuvre d’art participative et collaborative dans une logique de regard et de fenêtre sur le monde.
Pour ce faire, Denis a fait appel à l’artiste photographe belge, Edouard Janssens, qui, avec sa série « Windows to the Soul », s’est spécialisé dans la création d’œuvres d’art à partir d’iris grâce à une technologie et une méthodologie spécifiques de macro-photographie. Il se chargera de la partie technique et réalisera les photos des iris des partenaires. Ceux-ci ne seront pas retouchés, mais leur rondeur sera prédéfinie car ces iris seront amenés à n’en créer qu’un seul sur la voile de Denis.
Open 60

Edouard Janssens

Photographe

Chercheur impénitent, créatif rêveur et solitaire, Edouard Janssens cultive aussi volontiers les paradoxes, alliant sans conteste les qualités d’un artiste épris d’esthétique et de rigueur technique, à celles d’un aventurier poète, en quête perpétuelle de défis, traquant l’inaccessible étoile.
Edouard Janssens